Protocole CaliPrem

Évaluation d’un dispositif permettant la diffusion d’un enregistrement de la voix et des battements de cœur maternels chez le nouveau-né prématuré hospitalisé coordonnée par le Dr Juliana Patkai (Service de Médecine et Réanimation Néonatales de Port-Royal, Paris)

Certains arguments laissent penser que la voix maternelle est un stimulus important pour les nouveau-nés prématurés hospitalisés en Unité de soins intensifs. Elle pourrait agir positivement en compensant l’excès de stimulation sensoriel auquel est exposé l’enfant dans ces services et se traduit par un effet d’apaisement observé.

Le dispositif CaliNange®, initialement conçu spécifiquement pour un usage hospitalier, se présente sans onde et sans écran, sous la forme d’un petit cœur qui posé sur le thorax de la maman, permet une captation de la voie maternelle sur une durée maximum de 5 minutes avec restitution de l’enregistrement associé à un battement cardiaque apaisé. Le niveau sonore est limité etrespecte les préconisations des sociétés savantes pour les nouveau-nés prématurés ou à terme.

Pour évaluer l’effet du Calinange®, un enregistrement de l’indice NIPE (Newborn Infant Parasympathetic Evaluation) est effectué chez l’enfant après d’un soin réalisé AVEC ou SANS le CaliNange®.

 Le plan expérimental de l’étude CaliPrem est :

L’effet de l’utilisation d’un dispositif CaliNange® permettant la diffusion de la voix et des battements de cœur maternels sur le bien-être du nouveau-né prématuré hospitalisé dans les premiers jours de vie

La satisfaction maternelle à l’aide d’un questionnaire de satisfaction

Les objectifs de cette recherche sont d’évaluer:
  • L’effet de l’utilisation d’un dispositif CaliNange® permettant la diffusion de la voix et des battements de cœur maternels sur le bien-être du nouveau-né prématuré hospitalisé dans les premiers jours de vie
  • La satisfaction maternelle à l’aide d’un questionnaire de satisfaction
Les bénéfices attendus sont :
  • L’Amélioration de l’état clinique du patient traité : diminution du stress (indice de variabilité de la fréquence cardiaque (FC), et réduction des évènements critiques sur la période suivant les soins).
  • L’Amélioration de la qualité du soin
  • L’amélioration du vécu maternel de l’hospitalisation.
L’étude est en cours d’inclusion dans le service de Médecine et Réanimation Néonatales de Port-Royal, avec 15 nouveau nés inclus/ 32 attendus au 22/11/2022